Actu Produits

Actus produits, nouveautés, tests….toutes les infos pour votre pratique, sur le matériel, des retours d’expérience, des infos en avant-première !

Le test des Hoka Zinal 2 à…Sierre Zinal !

Gaëtan Bourgois, gérant du magasin Terre de Running à Albertville, a relevé le défi de la Sierre-Zinal 2023 le 12 août dernier. Cette course de renom, surnommée la « course des cinq 4000 », est réputée pour son histoire, son niveau de compétition et son parcours exceptionnel au cœur des Alpes Valaisannes. Découvrez son compte rendu de course avec aux pieds les toutes nouvelles Hoka Zinal 2 ! Première prise en main Sierre-Zinal est souvent considérée comme l’UTMB du trail court. Une course qui fait rêver, et qui m’a toujours fascinée. Lorsque j’ai découvert que les inscriptions étaient ouvertes à tous, élite ou non, sans tirage au sort, je n’ai pas hésité une seconde. Ensuite, il a fallu être patient, attendre le 2 avril à midi, avoir une connexion Internet stable, et c’était parti ! Pour tenter de boucler la doyenne du trail court, j’ai opté pour la Zinal 2, l’un des modèles trail de chez Hoka. Logique, vous allez me dire ! Elle porte le même nom et ce n’est pas pour rien ! Hoka a conçu ce modèle en mettant l’accent sur la performance, en le rendant idéal pour ce type de format court et rapide en montagne. Quelles étaient mes attentes pour ces chaussures ? Légèreté, stabilité, dynamisme et une adhérence exceptionnelle. Tout ce qu’il faut pour gravir les premiers 1200 mètres de dénivelé et relancer ensuite sur les portions plus roulantes. Mon objectif pour cette course était avant tout de franchir la ligne d’arrivée tout en prenant un maximum de plaisir. En tant que coureur régulier et récréatif depuis plus de quinze ans, je souhaitais également réaliser une performance honorable au chronomètre pour ne rien regretter. À 39 ans, avec quelques podiums locaux à mon actif, j’ambitionnais un temps de moins de 3h30, ce qui me paraissait atteignable. Je comptais aussi sur les nouvelles Zinal pour m’apporter légèreté, aisance et surtout stabilité, notamment dans les descentes, qui ne sont pas mon point fort. Premières impressions et aspect général de la chaussure J’avais déjà eu l’occasion de tester ces chaussures lors de mes entraînements sur différents terrains et à différentes intensités. Le modèle est remarquablement bien conçu. En ce qui concerne le design, il est sobre et épuré, rien à redire. On sent que le modèle est taillé pour la vitesse, sur des parcours plutôt courts. Le chausson est très agréable, bien que le laçage doive être ajusté avec précision pour éviter toute gêne au niveau du cou-de-pied. Les Zinal sont légères, avec seulement 220 g en pointure 45, je n’ai trouvé aucun modèle qui offre autant de confort pour si peu de poids. La tige de la chaussure est très souple et est équipée d’une petite guêtre pour empêcher les débris de pénétrer. Contrairement à d’autres modèles, elle ne possède pas de coque au talon, ce qui procure un confort immédiat. La veille de course avec Remi Longchampt, team Hoka-Buff, et thomas Cardin, team HOKA. À quelques heures du départ, la veille de la course, j’étais extrêmement excité d’être à Sierre pour retirer mon dossard. Une fois le précieux sésame en main, une grande partie du stress s’est évaporée. Focus sur la course maintenant avec au programme une soirée fort sympathique avec d’autres athlètes. J’ai été invité par Rémi Lonchampt, membre de l’équipe Buff Hoka et vendeur chez TDR Grenoble, ainsi que sa famille, à passer la soirée précédant la course, dans un chalet à 20 minutes du départ. Je les remercie chaleureusement pour leur hospitalité. Thomas Cardin nous a également rejoint le soir. Préparation des flasques, des gels pour le lendemain et derniers préparatifs ! Vivre l’expérience Sierre-Zinal avec les Zinal 2 ! C’est le jour J ! Sur la zone d’échauffement, je suis comme un enfant au milieu de ces athlètes élites que l’on voit habituellement dans les magazines. Le départ est donné à 10h55, sous une chaleur déjà bien présente. Je prends place dans le sas 1, juste derrière les élites. Sur les premiers kilomètres, je fixe ma fréquence cardiaque à 180 bpm maximum et je me force à ne pas accélérer pour ne pas la faire monter au-dessus de ce seuil. Les 1,5 kilomètres de montée sur la route permettent d’étirer le peloton. Je double, je me fais doubler, mais pas de panique, la course va être encore longue. En tant qu’amateur des montées raides, je me sens particulièrement bien sur les 8 premiers kilomètres, caractérisés par des pentes abruptes que je réussis à gravir presque en courant tout le temps. Je suis en grande forme, mes jambes répondent bien et je suis confiant. Les Hoka Zinal me permettent d’en demander plus, même dans les pourcentages les plus raides, le modèle répond et facilite mes relances grâce à sa légèreté. Je suis heureux et surpris de revenir au sommet de la bosse aux côtés d’Emelie Forsberg, championne du monde de Skymarathon Ultra en 2014. Je suis son rythme pendant quelques minutes, ce qui me donne encore plus de confiance. La course prend une tournure favorable ! Courir avec le sourire, à l’image d’Emelie, correspond parfaitement à ma conception du trail : donner le meilleur de soi, se surpasser lors des courses tout en préservant le plaisir et le côté ludique. Une belle vision de la course en montagne et de l’aventure. Au ravitaillement de Chandolin, je récupère une flasque de boisson isotonique, puis nous abordons la partie plus roulante que j’appréhendais. Finalement, même si le profil de la course semble plat, nous sommes souvent en légère montée, et j’apprécie la légèreté de mes chaussures. Nous alternons entre des montées où il est possible de courir rapidement si nous avons encore des jambes. Malheureusement, Les crampes se font sentir vers le kilomètre 23. Je n’ai pas d’autres choix que de réduire ma vitesse. Je m’hydrate davantage pour essayer de les faire passer. La descente raide arrive, et je réussis à reprendre quelques places perdues sur le plat. L’accroche et les crampons de 5 mm des Zinal m’offrent une belle adhérence sur un terrain est très sec mais glissant avec

Lire la suite »

Le test de la dernière Garmin Fenix 7 Pro

La Garmin Fenix 7 Pro est à ce jour la montre GPS multisports la plus haut de gamme et innovante qui soit. Une très grande autonomie, une résistance aux conditions les plus extrêmes, des fonctionnalités avancées sur vos performances, votre navigation et votre santé. Avec la généralisation de la fonctionnalité solar et de la lampe torche à LEDs, le modèle s’impose, en impose et Garmin simplifie son offre. Nous avons testé pour vous le modèle le plus développé à ce jour de la marque américaine. Un peu plus d’un an et demi après les Fenix 7 et Epix 2, le leader mondial des systèmes de navigation annonçait fin mai 2023, la sortie des Fenix 7 Pro et des Epix 2 Pro. Là où la Fenix 7 avait franchi un palier en comparaison aux différents modèles Fenix 6 (design revu, nouveaux capteurs, tactile…) la version Pro est d’abord une évolution et n’engendre donc pas autant d’attentes.   Sur le papier, ce nouveau modèle reste pour le moins très convaincant, embarquant ce qu’il se fait de mieux pour une montre outdoor multisports. C’est un concentré de technologies. Disponible en acier ou en titane selon les modèles, la gamme Fenix est clairement tournée vers la performance et la robustesse et trouvera pleine satisfaction au poignet des plus aventuriers d’entre vous. Fiche technique – Garmin 7 Pro – Dimensions : 47 mm x 47 mm x 14,5 mm – Définition de l’écran : 260 x 260 pixels– Dalle : MIP – Mémoire interne : 32 Go– Poids : 73 g – Capteur de rythme cardiaque : Oui Les nouveautés apportées en comparaison avec l’ancienne Fenix 7 Comme dit précédemment, ce modèle Pro n’est pas une révolution, mais une évolution. Voici les nouveautés apportées à cette version : – Nouveau capteur optique Elevate 5 – Score d’endurance et d’ascension – Généralisation à tous les modèles de la recharge solaire – Généralisation de la Lampe torche à LEDs – ECG : La montre est capable de faire un électrocardiogramme (mais fonctionnalité pas encore active en France) – Amélioration de la cartographie – L’autonomie reste la même Garmin propose désormais un choix plus facile et une meilleure compréhension des différents modèles. En choisissant le modèle Pro, vous bénéficiez directement du GPS multi-bandes (plusieurs fréquences satellites) plus précis, de la recharge solaire et de la lampe torche. Reste à choisir l’édition Solar ou Sapphire Solar. Une déclinaison en 3 tailles de cadrans – Fenix 7S Pro : le boîtier mesure 42 mm et est équipé d’un écran de 1,2 pouces (30,5 mm) affichant une résolution de 240 x 240 pixels, avec un bracelet de 20 mm. Ce modèle est idéal pour les poignets fins – Fenix 7 Pro : le boîtier est de 47 mm de diamètre, doté d’un écran de 1,3 pouces (33 mm) affichant une résolution de 260 x 260 pixels, avec un bracelet de 22 mm. Il s’agit d’un modèle intermédiaire qui conviendra à la grande majorité – Fenix 7X Pro : Avec son boîtier de 51 mm et son écran de 1,4 pouces (35,6 mm) affichant une résolution de 280 x 280 pixels, accompagné d’un bracelet de 26 mm, ce modèle est le plus large de la gamme. Il bénéficie de la meilleure autonomie 2 éditions sont disponibles – L’édition Solar présente un verre Power Glass fabriqué par Corning Gorilla, ainsi qu’une lunette et un fond de boîtier en acier. – L’édition Sapphire Solar est elle équipée d’un verre Power Sapphire, ainsi que d’une lunette et d’un fond de boîtier en titane. Le titane, un matériau plus léger et plus résistant que l’acier. Première prise en main Nous avons eu l’opportunité de tester la taille intermédiaire avec la Fenix 7 Pro, dotée d’un boîtier de 47 mm en édition Sapphire et Titane. Avec un poids de 73 grammes pour cette variante (comparé aux 79 grammes de la version en acier), cette montre se distingue par une légèreté remarquable. Une fois portée, malgré une épaisseur qui pourrait être dissuasive (en particulier pour les poignets plus petits), le modèle Pro offre un confort exceptionnel et un très bon maintien. Au quotidien, elle s’avère tout à fait adaptée. Même si vous n’avez pas l’habitude de porter une montre pendant votre sommeil, vous l’adopterez rapidement ! L’analyse du sommeil constitue un atout majeur, un aspect que nous approfondirons dans une autre partie. Le design général est fidèle aux autres Fenix et vous ne serez pas déçus si vous aimez déjà l’apparence « militaire » et sobre de la gamme. Un aspect très sportif et assez baroudeur. Le design de la Fenix 7 Pro en version blanche reste très classe et offre une apparence habillée pour se fondre parfaitement dans votre quotidien ! L’écran MIP a été perfectionné pour obtenir une meilleure visibilité lorsque que la luminosité est élevée ou très faible. Si on retourne la bête, cette version Pro embarque 6 capteurs contre 2 pour le précédent modèle avec des LEDs et un fonctionnement plus adapté pour les peaux sombres.Côté résistance, on se sait rassuré. Très résistante à la chaleur, aux chocs ou à l’eau, elle est capable de descendre à 100 mètres de profondeur. Sans rentrer dans les détails, tous les modèles Fenix subissent une batterie de tests sur la résistance, températures extrêmes, immersion sous l’eau… Votre Fenix vous accompagnera partout et pour très longtemps ! Sur le papier, la batterie tient jusqu’à 22 jours en mode montre connectée grâce au verre solaire avec 3 heures par jour d’exposition à la lumière directe du soleil (50 000 lux) et jusqu’à 73 heures en mode GPS grâce au verre solaire (en cas d’utilisation continue en plein soleil à 50 000 lux). Dans les faits, et hormis si vous êtes constamment dehors et exposé au soleil, à raison de 5 à 8 activités par semaine, l’autonomie se situe davantage entre 15 et 17 jours selon le mode GPS utilisé.    Côté navigation dans les menus, la formule ne change pas pour un fonctionnement intuitif. Accéder rapidement au menu déroulant, votre musique, lancer une activité, allumer la lampe torche

Lire la suite »

Le test de la Scott Ultra RC par Arthur Forissier

Arthur Forissier, triathlète professionnel spécialiste du Xterra, Champion du monde 2019 de crosstriathlon et vainqueur d’un grand nombre de XTERRA vous présente la Scott ultra RC. Un modèle trail pour les plus téméraires d’entre vous !  Première prise en main La majorité de mes courses se déroulant sur chemin, il est quasi quotidien pour moi d’aller arpenter les sentiers vers chez moi. J’ai donc pu y comparer différents modèles au fil du temps, avec différentes météos, et sur différents parcours. Et si habituellement je recherche des modèles plutôt minimalistes, les Scott Ultra RC m’ont fait sortir de mes habitudes. Dès la prise en main, les chaussures paraissent robustes. Elles sont donc forcément un peu lourdes, et plutôt rigides. Je ne vous fais pas l’affront de préciser qu’elles sont jaunes fluo, car vous l’avez vu, et savez que c’est le signe distinctif de la marque. Mais, j’ai été surpris en les mettant au pied, elles m’ont parue moins lourdes que lorsque je les avais dans les mains.  De l’accroche et de la sécurité Mais assez admiré ces nouvelles Scott et trottiné sur place devant les miroirs de TDR Saint-Etienne, place au test terrain ! Si en termes de dynamisme et d’amorti, il est assez compliqué de comparer différents modèles en trail, du fait d’un terrain assez meuble, d’autres points sautent aux yeux ! L’accroche de la chaussure est assez incroyable ! Que ce soit en montée ou en descente même raide, la chaussure reste collée au sol, même en dévers assez important. Cela apporte un sentiment de sécurité, et de sérénité assez sympa. J’imagine que même pour une marche ou une rando, ce genre d’accroche à toute épreuve peut avoir un grand intérêt ! Autre point qui va dans le même sens, le pare pierre à l’avant de la chaussure est digne d’une coque de chaussure de sécurité ! Vous pouvez buter dans les cailloux, pas de problèmes pour le pied ! Le mech de la Scott est lui aussi suffisamment épais pour que les ronces ne soient pas gênantes du tout. De la même manière, même en courant sur des roches pointues, on ne ressent sous le pied rien de désagréable. Ce point est un peu à double interprétation, je sais que personnellement j’aime bien « ressentir le terrain »… Avec ce modèle, on ne sent pas trop ce sur quoi on court, il faut simplement faire confiance au grip de la semelle… Autre point qui m’a marqué, c’est que lors de mes sorties en condition pluvieuses, sans aller jusqu’à parler d’étanchéité, j’ai gardé les pieds au sec étonnamment longtemps ! Conclusion En résumé, une fois votre pied à l’intérieur, quel que soit le terrain, aucun élément extérieur ne pourra venir vous blesser le pied. Vous serez protégé de tous côtés par un pare pierre et une semelle épaisse et un mech robuste. Vous pourrez compter sur un grip assez incroyable peu importe la pente ou le terrain ! Retrouvez l’ensemble des produits Scott dans votre magasin et sur terrederunning.com

Lire la suite »

Électrostimulateur Compex : votre préparateur physique à domicile !

Améliorer sa force, se relaxer, regagner du volume musculaire, optimiser sa récupération, traiter les douleurs… Focus aujourd’hui sur les SP4 et SP8, deux stimulateurs musculaires de chez Compex, des appareils parfait pour continuer à progresser pendant la période hivernale. Les appareil d’électrostimulation sont des outils complémentaires à vos entrainements grandeur nature. La grande majorité des sportifs de haut-niveau utilise les programmes COMPEX pour compléter les exercices physiques. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : Faire son entrainement et son renforcement musculaire avec l’utilisation de Compex en récupération Utiliser l’électrostimulateur compex les jours off pour continuer à solliciter les muscles Utiliser son compex pendant des exercices de renforcement musculaire. SP4 ou SP8, faites votre choix ! Les deux appareils SP4 et SP8 Compex font partie de la gamme sport, du fabricant. À la différence des appareils fitness, cette dernière intègre des programmes de préparation physique, bénéfique pour la course à pied. Ces appareils sont donc particulièrement adaptés pour les sportifs désireux de gagner en force et en puissance, dans le but de performer. Le modèle SP4 s’adresse principalement au sportif régulier qui souhaite se développer plus rapidement. Intégrant toutes les fonctions du SP 2.0, le SP 4.0 comprend également des programmes de rééducation pouvant être utiles au sportif sujet aux blessures et pratiquant son activité 3 fois par semaine. Excellent rapport qualité/prix avec 30 programmes et les technologies Mi-Scan, Mi-Range et Mi-Tens qui assurent un réglage personnalisé en fonction des programmes utilisés. Le SP8 a été imaginé pour le sportif intensif et l’athlète de haut niveau pratiquant son activité au quotidien. Ce modèle est tout simplement la Roll Royce en matière d’électrostimulation. Connectable et évolutif, il intègre la toute nouvelle fonction MI-Autorange vous garantissant toujours plus de résultats. Sans fil vous pouvez l’utiliser partout et en toute liberté ! Il dispose d’une connexion internet pour télécharger vos objectifs et transférer les informations relatives à vos performances directement sur le logiciel en ligne. La technologie MI développée par la marque Compex permet aux stimulateurs de s’adapter à vos différents muscles pour des effets sur mesure, à chaque séance. Les grandes fonctionnalités : Compex SP4 Compex SP8 Améliorer votre force musculaire Optimiser votre endurance & force Regagner du volume musculaire Prévenez les blessures Relaxer vous et récupérer plus vite Récupérer plus vite 30 programmes Traiter les douleurs   40 programmes Optimisez vos entraînements avec l’application Compex Coach Vous souhaitez préparer un Marathon ou suivre un programme de renforcement musculaire ? Vous possédez un appareil d’électrostimulation COMPEX et souhaitez optimiser son utilisation ? Découvrez l’application « COMPEX Coach » qui vous guidera dans la réalisation de vos objectifs et vous aidera à tirer le meilleur de votre électrostimulateur. Une prise en main rapide L’application Compex est disponible gratuitement au téléchargement sur l’Apple Store et Google Play. Une interface ergonomique, simple d’utilisation et vraiment intuitif. Nous avons eu la chance de l’essayer et nous pouvons dire que cette application est une vraie aide à l’utilisation de votre électrostimulateur. Regardez la vidéo de présentation ci-dessous : Les fonctionnalités Il est important de rappeler que l’application ne contrôle pas votre appareil Compex, elle est destinée à être utilisée comme un outil de suivi. L’application offre un grand nombre de fonctionnalités : Détermination de l’objectif correspondant à vos besoins Affichage des placements d’électrodes corrects Affichage des positions du corps selon le programme choisi Explication des intensités de stimulation Description de chaque programme (utilisation, intensité, placement) Explication du fonctionnement de la stimulation musculaire   Venez découvrir nos produits Compex dans votre magasin Terre de Running et sur notre site internet. Venez découvrir nos produits Compex dans votre magasin Terre de Running et sur notre site internet.

Lire la suite »
Challenger 7

Le test de la Hoka Challenger 7 par Ségolène Léberon

Une chaussure de trail confortable adaptée à tous les terrains ! Ségolène Léberon, athlète élite en crosstriathlon/Xterra vous présente la Hoka Challenger  7, une chaussure conçue pour la route et le trail ! Explications. Première prise en main Après plusieurs années de pratique du crosstriathlon à haut niveau, j’ai pu tester un grand nombre de modèles sur route & trail, en compétition comme à l’entraînement en balayant un panel très différent afin de déterminer mes préférences.  Je suis assez conquise par la marque Hoka dont les chaussures conviennent bien à la morphologie de mon pied (j’aime avoir de la place sur l’avant pied) et mes problématiques de blessures. Je ne connaissais cependant pas la Challenger 7, une chaussure polyvalente sur chemin comme sur route que j’étais curieuse d’expérimenter ! Mes impressions J’ai réalisé un premier test avec les chaussures sur un terrain trail varié : du plat, du D+ et D-, des zones rocailleuses et des portions légèrement grasses. Voici mes premières impressions :  – Le confort de la chaussure m’a vraiment plu. Je m’y sens comme dans un chausson dès la première utilisation sans pour autant perdre en stabilité. – Le grip était très bon sur ce type de terrain. Il peut éventuellement s’avérer insuffisant sur terrain extrêmement gras. – Gros coup de cœur sur le coloris La semelle de la chaussure est assez épaisse, ce qui ne plait peut-être pas à tous. De mon côté j’ai les pieds fragiles (plusieurs fractures de fatigue sur l’avant pied) donc je m’oriente désormais plus sur ce type de chaussures qui me permet un plus gros volume de course par semaine. Elle reste légère malgré la semelle épaisse. Pour ma part, en compétition je pense rester sur des modèles plus dynamiques comme la Tecton X que j’utilise sur 95% des trails /Xterra. Mais je pense adopter la challenger à l’entraînement et en particulier sur mes sorties longues de trail. Conclusion La Hoka Challenger 7 me paraît très adaptée pour :  – Les débutants/pratiquants réguliers souhaitant une chaussure confortable adaptée à la majorité des terrains rencontrés. – Les sorties mixtes, mêlant chemin, sentier, y compris avec des parties sur route. Avec la Challenger 7 de chez Hoka, pas de prise de tête, c’est un véritable 4×4 ! – Les personnes à la recherche de confort et sujets aux blessures fréquentes (fractures de fatigue du pied, périostites notamment) Retrouvez la Challenger 7 et l’ensemble des produits Hoka dans vos magasins Terre de Running et sur terrederunning.com

Lire la suite »

Test de la Saucony Peregrine 13 par Théo Dupras

Théo Dupras, champion de France 2023 de Cross-triathlon et team manager du team élite Hexatri, a testé la Peregrine 13 de chez Saucony. Un modèle parfait des sorties trail sur des distances courtes à moyennes pour le kiné de profession et membre du team Terre de Running Ambérieu. Analyses. Première prise en main La chaussure Saucony Peregrine 13 est présentée comme idéale pour des sessions de trail sur courtes et moyennes distances avec 2 couches de mousses différentes PWRRUN+ et  PWRRUN, responsables de l’absorption des chocs, de son amorti et d’un meilleur dynamisme par retour d’énergie. Côté crampons, ils mesurent 5 mm et sont savamment répartis sur la semelle afin de favoriser accroche et traction. On retrouve un drop de 4 mm, et le poids annoncé de 262 g en taille 42.  Après la théorie, venons-en à la pratique ! Lors des différents tests, je me suis rendu compte qu’il était vraiment difficile d’être totalement objectif et non biaisé par les chaussures que l’on a l’habitude d’utiliser. De mon côté, je suis kiné et crosstriathlète. Ma formation professionnelle m’a poussé à réellement réfléchir sur ma façon de courir, sur les muscles sollicités, sur les raisons de mes nombreuses blessures lors de mes débuts et l’intérêt des différentes technologies des chaussures… Cette réflexion m’emmène vers plusieurs conclusions personnelles :  – Le corps est un outil merveilleux, capable de s’adapter. Donc je n’ai pas peur de changer de marque, de drop, de type de chaussures etc… Il faut “habituer ton corps à s’habituer”. – Nous vivons dans une société où la sédentarité et le confort sont les rois du 21ᵉ siècle. Malheureusement, c’est tout notre système musculosquelettique qui se retrouve désentrainé, et donc aussi la musculature de nos pieds. J’ai donc pris pour habitude d’utiliser au maximum des chaussures minimalistes, très fines et légères à l’entraînement afin de renforcer au maximum les capacités de mes pieds et membres inférieurs dans leur globalité. En compétition en Xterra, avec la fatigue engendré par le VTT au préalable et la nécessité de vitesses notamment en descente, j’opte pour des modèles plus confortable et tolérants tout en veillant à garder une chaussure la plus légère possible, les mousses dernières générations aidant bien à trouver ce compromis.  Lors de mes premiers essais, j’ai arpenté des circuits de trails pas forcément très raides. Il a fallu quelques séances pour s’habituer à ce confort qui m’a dans un premier temps donné l’impression de moins retrouver ces sensations très proches du sol.  Ces premières tests en mode cool réalisés, tout un bloc de séances en côtes raides m’attendait en vu de la préparation du Xterra belgium très vallonné. Des séances de VMA en côte avec du travail d’intensité en montée comme en descente, des séances de seuil, une ascension à un refuge avec 1000m d+ d’un coup tout en fractionné plus tard, le constat était bien plus précis… Points forts de la Peregrine 13 Le gros point fort de ces chaussures sont vraiment leur stabilité et leur grip.  Que ce soit en montée où en descente, le pied est réellement très bien maintenu à l’intérieur de la chaussure, aucun glissement parasite, pas de frottement ni de points de chauffe, même en 40min de descente non stop.  Le laçage est également très facile à régler et ne devient désagréable à aucun endroit.   Bien que légère et dynamique, le confort est aussi une qualité de ces Saucony Peregrine 13, les chocs sont très bien amortis. On n’est jamais gêné par d’éventuelles pierres pointues. En descente , on se laisse guider par les sensations, les chaussures font le taff’ pour ce sentiment de stabilité et sécurité.  La semelle est par ailleurs un très bon compromis : super accroche en montée raide, mais aussi dans les descentes fuyantes. Sur la route le nombre important de crampons permettent de garder cette sensation de semelle uni, comme si elles étaient faites pour, à l’inverse d’un grand nombre de chaussures trails  qui ont des crampons très espacés.  Moi qui ai l’habitude de courir avec des modèles vraiment légers, je les trouvais un peu trop grosses au départ. J’avais du mal à retrouver ces sensations. Mais en même temps ce n’est pas l’objectif de ce modèle de moyennes distances d’avoir le fit de modèles orientés sur du 10km. C’est une vraie chaussure de trail, qui coche toutes les cases de ce que l’on peut attendre d’un tel modèle :  stabilité, confort, dynamisme et accroche, ce qui permet d’être très à l’aise dans des sentiers techniques comme sur les portions plus roulantes.    Conclusion Le gros + de la Peregrine 13 :  elle est adaptée pour un très large public de coureurs !  • Les coureurs « élite » qui cherche un peu plus de confort. • Les coureurs réguliers qui trouveront là une parfaite alliée pour les compétitions. • Les coureurs débutants qui auront un modèle un peu plus dynamique tout en gardant du confort. L’idéal pour commencer à varier ses allures de course et offrir de la richesse à la pratique de la course à pied ! Retrouvez la Peregrine 13 et l’ensemble des produits Saucony dans votre magasin Terre de Running et sur terrederunning.com

Lire la suite »
Brooks Ghost 15

La Brooks Ghost 15 : Du confort pour vos entrainements sur route !

La Brooks Ghost 15 est la dernière innovation de la gamme Ghost, spécialement conçue pour les coureurs en quête de confort lors de leurs entraînements quotidiens sur route. Cette chaussure de running polyvalente allie parfaitement confort, amorti réactif et durabilité. Un amorti réactif avec la technologie DNA Loft : La Brooks Ghost 15 se distingue par son amorti exceptionnel grâce à la technologie DNA Loft. La semelle intermédiaire offre une absorption des chocs efficace, tout en restituant une énergie optimale à chaque foulée. Vous bénéficierez ainsi d’un bon confort tout en préservant vos articulations, que ce soit lors de sorties longues ou de séances d’entraînement. Une tige améliorée et respirante La tige en mesh technique de la Brooks Ghost 15 offre plus respirabilité, un meilleur maintien et un ajustement parfaitement adapté à votre pied en comparaison au précédent modèle. Grâce à sa construction sans coutures, vous éviterez les frottements et les irritations, pour une course sans distractions. Cette sensation de seconde peau vous permettra de vous concentrer pleinement sur vos objectifs. Adhérence et durabilité La semelle extérieure en caoutchouc résistant de la Brooks Ghost 15, également disponible en modèle femme garantit une adhérence exceptionnelle sur toutes les surfaces. Les rainures flexibles de la semelle offrent une liberté de mouvement naturelle, tandis que la structure de la chaussure assure une stabilité optimale. Vous pourrez ainsi affronter tous les terrains, qu’ils soient secs ou humides, en toute confiance. Conclusion La Brooks Ghost 15 est la chaussure de running idéale pour débutant et coureur régulier pour des footings sur route. Son amorti , sa nouvelle tige respirante et sa semelle intermédiaire font d’elle un choix parfait pour les coureurs souhaitant allier confort et un bon maintien. Découvrez dès maintenant la Brooks Ghost 15 et profitez d’une expérience de course inégalée. Retrouvez l’ensemble des produits Brooks dans votre magasin et sur terrederunning.com

Lire la suite »

Le testing de la Saucony Ride 15 TR par Hugo

Adepte des sorties tout terrain ? La nouvelle Saucony RIDE 15 TR est le modèle polyvalent idéal pour vos sorties sur vos sentiers favoris, comme sur route ! Hugo, conseiller vendeur du magasin Terre de Running la Garde, traileur, a testé la paire pour vous. Découvrez son avis ! Première impression La Ride 15 TR de chez Saucony est une déclinaison du modèle route bien connu de tous, la Ride 15. Une paire emblématique, tant par sa grande polyvalence que par sa notoriété. Avec un drop, un profil et une tige similaire, la version TR s’inspire grandement des atouts de sa petite sœur. Rajoutez-lui une semelle extérieure adaptée pour le trail et vous obtenez une chaussure capable de parcourir les routes, comme les sentiers. Test grandeur nature Lorsque j’ai enfilé cette chaussure de trail, j’ai tout de suite remarqué sa souplesse. N’habitant pas directement en forêt, ma sortie débute par un peu de route et je poursuis sur des chemins, plus ou moins accidentés. Dès les premières foulées, elle s’adapte parfaitement aux différents chemins et « single » comme sur route. Sa souplesse permet aussi un bon amorti à l’effet rebond. Ensuite, je remarque qu’elle apporte du dynamisme ce qui permet une importante force de propulsion. Malgré une sortie avec pas mal de D+, j’ai un bon retour d’énergie et la chaussure m’emmène facilement sur chemin avec aisance aux éléments extérieurs. Autres points, le maintien, la stabilité et l’adhérence. Importance majeure pour ma part en trail, si l’on ne veut pas finir sa sortir avec une cheville instable. Là encore, la Saucony Ride 15 TR répond favorablement. Son maintien est irréprochable grâce à la construction FormFit de l’empeigne. Quant à l’adhérence, la chaussure propose une accroche maximale au fil de la sortie. Ces caractéristiques nous permettent d’appréhender le terrain avec confiance et confort sans compromettre la performance sportive. Conclusion La Saucony Ride 15 TR conviendra parfaitement aux coureurs qui cherchent « une paire à tout faire ». C’est un modèle confortable, avec une très bonne course accroche taillée pour les moyennes distances. Avec un usage mixte, sur la route et les sentiers peu techniques, la Ride 15TR sera parfaite pour les personnes qui cherchent à s’initier au trail ou ceux qui s’entrainent régulièrement sur des terrains variés. Retrouvez l’ensemble des produits Saucony dans votre magasin et sur terrederunning.com

Lire la suite »
Thuasne

Brassières Strapping et Top Strap X-back Bra par Ségolène Léberon

Un maintien optimal et de nombreuses possibilités d’ajustement des réglages ! Ségolène Léberon, athlète élite en crosstriathlon/Xterra vous présente les brassières de sport Thuasne Strapping et Top Strap X-back bra. Ayant une petite poitrine, je ne m’étais jamais intéressée en détail aux modèles haut de gamme proposés pour ce type de produits en me disant qu’une brassière basique m’était suffisante. J’étais donc très curieuse de découvrir les atouts des deux modèles testés parmis la gamme thuasne. Première surprise lors de la commande : le panel de choix de tailles plus précis me demandait de renseigner mon tour de poitrine et bonnet là où de nombreuses marques ne proposent que des tailles de type XS au XL sans affiner la taille du bonnet. J’ai trouvé plus de confort avec le modèle top Strap X-back bra qui présente un tissu plus fin. À l’effort j’aime que ma brassière se fasse oublier et l’effet seconde peau proposé par le tissu fin et léger le permet.  La brassière strapping présente un tissu plus épais et rigide qui m’a moins plus mains sera très certainement apprécié par les personnes aux poitrines plus imposantes, car il procure un maintien encore plus important. Les deux modèles se sont révélés malgré tout très confortables, la poitrine est parfaitement maintenue sans pour autant être écrasée. Conclusion En résumé, ces deux modèles se sont révélés bluffants concernant la précision des réglages adaptables à chaque morphologie. Pour les personnes à la recherche d’une brassière discrète et douce je conseillerai plutôt la top Strap X-back Bra. Si votre poitrine est imposante et a tendance à vous gêner lors de la course par manque de maintien, je vous conseillerai plutôt la brassière strapping qui règlera très certainement ces problématiques et vous permettra de profiter pleinement de votre activité ! Retrouvez l’ensemble des produits Thuasne dans votre magasin et sur terrederunning.com

Lire la suite »
Nouvelle brassière XBACK2

BRASSIÈRE TOP’ STRAP X-BACK2 – THUASNE

Le bon maintien de la poitrine en running est un challenge pour Thuasne Sport, spécialiste et fournisseur de sous-vêtements et d’accessoires pour les sportifs. Avec la brassière Top’Strap X-Back, la marque française s’engage à protéger la poitrine des femmes. Plusieurs études le montrent, il est fréquent pendant des sorties running de ressentir des gênes et douleurs aux seins. Le bon maintien de ces derniers permet à la fois d’être plus à l’aise sur différents entrainements et courses, mais aussi et surtout de protéger la santé des femmes. Préserver sa poitrine des dommages qui peuvent être causés par le sport est essentiel. Thuasne a développé une gamme complète issue de son savoir-faire médical en matière de produits post-chirurgie du sein. Adaptées à toutes les morphologies et pratiques sportives, les brassières Thuasne Sport sont pensées spécifiquement pour offrir un confort prolongé à cette zone sensible du corps. Pourquoi porter une brassière Top’strap de chez Thuasne ? Les seins sont des organes fragiles. Pendant une course à pied, ils subissent des accélérations latérales et horizontales et le poids de la poitrine y est multiplié par 5. La brassière Thuasne Top’Strap® X-Back procure sans aucuns doutes le meilleur maintien de la gamme. Dotée de la bande de contention brevetée Thuasne Top’Strap®, elle réduit significativement les accélérations verticales et horizontales de vos seins pendant l’effort sans les écraser. La doublure intérieure évite les frottements et irritations pour un confort sans gênes. Son dos nageur et ses larges bretelles matelassées réglables lui permettent de s’adapter parfaitement à votre morphologie avec une totale liberté de mouvements. Le tissu du dos en mesh assure l’évacuation de l’humidité et de la transpiration. La Brassière Top’ Strap X-Back2 pour les sports à fort impact Cette brassière est particulièrement adaptée pour les sports à fort impact et le running. Son maintien extrême, réduit particulièrement les chocs causés par la course à pied. Composition : 70% Polyamide, 9% Polyester, 21% Elasthanne Entretien : Lavage en machine à 30° Venez découvrir la brassière Top’Strap X-BACK2 sur votre site internet et dans votre magasin Terre de Running 

Lire la suite »