A la une Flipbelt, la ceinture dont on ne peut plus se passer

Flipbelt, la ceinture dont on ne peut plus se passer

Karine, coureuse assidue vous fait part de son retour d'expérience de la ceinture Flipbelt.

J’utilise la ceinture Flipbelt depuis près de 2 ans maintenant, à l’époque où elle n’existait que dans sa version « classic », c’est à dire sans la petite poche dite zipper qu’on trouve sur les nouveaux modèles.

ceinture flipbelt

Meneuse d’allure 50′ sur 10km

Je n’ai jamais été très fan des ceintures qui me gênaient et un sac n’est pas forcément utile si l’on n’a pas d’affaires volumineuses à emporter ou si les ravitaillements des courses peuvent suffire. A l’entrainement également elle sait se rendre indispensable car elle est tout simplement pratique, intelligente et le plus important à mes yeux : elle sait se faire oublier.

Comment j’utilise la ceinture flipbelt?

Tout d’abord sur pratiquement toutes mes séances d’entrainement !  Actuellement c’est donc tous les jours et essentiellement pour transporter clés, kleenex, de quoi boire si besoin.

Egalement sur certaines compétitions, dans le même usage et pour ne pas être encombrée par un accessoire plus volumineux.

la ceinture flipbelt fait aussi porte-bidon

La Montagneuse, trail de 20 km

Je l’ai également testée sur le Marathon de Paris 2015 avec le bidon de l’époque (photo ci-dessus). Autant je l’apprécie pour les petites distances autant sur ce marathon ce fut un peu plus compliqué : vide il a tendance à glisser (je l’ai perdu une fois) et de plus si on le met tout le temps à la même place on finit par le sentir quand on est mince comme moi.

Heureusement depuis il y a un nouveau bidon, en deux contenances, qui se glisse dans la ceinture et les problèmes susmentionnés sont oubliés !

flipbelt-porte-bidon

En ce qui me concerne je n’ai jamais utilisé la version zipper mais la poche me semble bien pratique quand on besoin de transporter de l’argent ou des papiers.

Pourquoi je ne peux plus m’en passer ?

Pour mes clés, mon kleenex, bien entendu. Parfois pour mon téléphone, un Nexus 5, qui tient sans problème dans la ceinture.

Mais je lui ai trouvé un autre usage en hiver : elle tient chaud et permet de tenir les vêtements. Donc parfois je la mets sans rien dedans…!

Et comme elle est jolie c’est en plus un accessoire couleur qui me plait. J’en ai 3 de 3 couleurs différentes : rose, bleue et orange. Pratique, belle, efficace, c’est vraiment la ceinture indispensable.

flipbelt-couleurs

 

Et elle tient ses promesses : elle ne bouge pas ! En mode trail vous pouvez également y glisser vos bâtons.

La ceinture Flipblet offre de multiples usages pour tous les coureurs ou traileurs de tous niveaux.

 

#Femme #Homme

à lire aussi...