A la une Hoka Torrent 2 : le testing terrain

Hoka Torrent 2 : le testing terrain

La chaussure de trail Hoka Torrent 2 débarque dans les magasins Terre de Running et sur le site internet. Nous vous avons déjà présenté cette v2 de la Torrent dans un précédent article, place maintenant au testing terrain.

Ce sont deux coureurs TDR, Élodie de Terre de Running Lubéron et Sébastien de Terre de Running Albertville qui l’ont testé et qui donnent leurs impressions.

Les deux modèles utilisés

TORRENT 2 HOMME
Coloris Exclusif TDR Bright Marigold
TORRENT 2 FEMME
Coloris Indigo Bunting / Bleached Apricot

Élodie, Terre de Running Lubéron

Élodie, ambassadrice du magasin Terre de Running Lubéron a testé la chaussure trail Torrent 2 pendant près de 15 jours à raison de 5 à 6 sorties par semaine sur des distances comprises entre 12 et 20 km (routes, chemins, sentiers).

Femme qui court dans un sentier.

Premières impressions

« Il faut savoir que j’ai les pieds larges et ce n’est pas toujours évident pour moi d’être bien dans une chaussure dès le premier essayage. Je les ai essayés au magasin de Lubéron, et j’ai été surprise en les chaussant : un grand confort ! Concernant le design, je la trouve assez sympa, bien qu’en règle général, le rose ne m’attire pas ! Mais nous pouvons dire qu’elle reste très discrète aux pieds ! »

Test terrain

« Sur mes premières sorties (12 km sur des terrains plutôt faciles et souples), j’ai eu globalement de bonnes sensations. Sur les alternances route/chemin, le pied n’est pas « lourd » dès que l’on amorce une portion de goudron. J’ai trouvé une chaussure très dynamique et souple.
Premières descentes, ressenti d’une accroche moyenne, à voir sur du terrain plus technique… La sortie au seuil suivante me rassure : bonne accroche qui confirme le dynamisme et confort de la Torrent 2. La légèreté de la chaussure donne envie d’aller chercher la vitesse.

J’ai été surprise d’avoir finalement une très bonne accroche dans les descentes sur des terrains plus techniques, et au contraire une moins bonne accroche dans les montées. Pas trop de dérapage sur route mouillée et peu de cumul de boue sur terrain humide, elle se décroche très vite (une seule sortie sous la pluie). »

Femme qui court dans un sentier.

Les points forts

« La légèreté et le dynamisme de la Torrent sont vraiment des éléments moteur, chaque fois que je les chausse j’ai envie de pousser et d’aller chercher de la vitesse. Le pied est bien maintenu à l’effort et ne faiblit pas, même après 2 h de course en terrain varié et en cumulant du dénivelé positif. Enfin, étant une habituée à faire des doubles nœuds sur mes chaussures, le laçage et facile et à une bonne longueur, ce qui permet vraiment un bon maintien du serrage. »

En résumé

« Je suis agréablement surprise par cette Hoka Torrent 2, qui propose un bon maintien mais également un dynamisme et une réactivité pour aller toujours plus vite. Pour son utilisation, je dirai que la Torrent 2 s’adresse plutôt à des coureurs de petit gabarit, à la recherche de vitesse et de relance rapide qui ont déjà une bonne stabilité dans leur course. Terrain plutôt facile ou souple avec portion type « montagne » mais pas l’inverse ! Enfin, je pense que la Torrent 2 est idéale pour les courtes et moyennes distances mais manquera de stabilité sur de longs parcours. »

Sébastien, Terre de Running Albertville

Sébastien Fayolle est un coureur du magasin Terre de Running Albertville. Avec plus de 400 dossards à son actif, Sébastien est un coureur d’expérience mais aussi de haut niveau, avec notamment une 12ᵉ place lors du championnat de France de Trail Court en 2018, et de nombreuses places d’honneur sur des courses réputées.

Homme qui court face aux montagnes.

Premières impressions

« Ouverture du carton, le coloris saute de suite aux yeux, cette chaussure donne l’envie de vite en découdre. L’aspect plutôt imposant de la chaussure, caractéristique de la marque Hoka, se démente vite par un passage sur la balance : 278 g réel en pointure 45 1/3 : c’est l’une des chaussures les plus légères du marché (à titre de comparaison dans la même taille : 340 g une Salomon S Lab Ultra ou une Hoka Speedgoat). Bien adaptée pour les pieds moyens à larges, elle convient également aux pieds fins grâce à ses 6 œillets permettant un laçage précis. À l’intérieur je retrouve un confort inégalé comme la plupart des Hoka : un chausson ! »

Test terrain

« J’effectue un premier test sur les hauteurs du Beaufortain et de Chamonix entre 1500 et 2500 m d’altitude : un mélange de tout ce qu’on trouve en France : des sentiers roulants aux sentes plus cassantes avec pierres et racines. »

Sur les replats, ça déroule sans problèmes, la chaussure est dynamique. Son faible drop de 5mm permet une attaque médio-pied sans trop de difficultés. Elle permet également de faire des séances de fractionnés (VMA courte ou longue) sur sentiers roulants.

En montée, la légèreté est toujours aussi précieuse mais l’aspect plus que confortable peut se faire au détriment de la précision sur les portions techniques (racines, rochers) et/ou en dévers. Personnellement j’apprécie dans ces milieux, des chaussants fins afin d’avoir un ressenti plus précis du terrain.

Coureur sur un sentier avec les montagnes en arrière-plan.

Concernant la descente : une Hoka fidèle à elle-même ! La semelle gomme tous les aspects du terrain et on peut envoyer (sous conditions, comme en montée, que le terrain ne soit pas trop technique avec un champs de pierres où la chaussure est alors moins à l’aise). Mais dans 90% des descentes de trail en France, ça passe sans problème, et la fatigue musculaire se fait bien moins ressentir : un sacré atout ! L’enchaînement des kilomètres se déroule alors sans encombre. Les douleurs habituelles aux mollets sont limitées à contrario d’une chaussure classique qui commence à ‘taper’ au fil des heures d’entrainement ou de course.

Les crampons multidirectionnels et bien marqués ont permis une accroche sans faille sur les différents tests (sec ou humide). À noter enfin que le chausson confortable évite les habituels frottements et ampoules (talons et autres) que l’on rencontre sur des chaussures plus rigides. »

Coureur sur un sentier avec les montagnes en arrière-plan.
Coureur sur un sentier avec les montagnes en arrière-plan.

En résumé

« La Hoka Torrent 2 est une chaussure polyvalente du trail court au trail long pour tous types de coureurs, des plus rapides aux plus lents ! Pour moi qui affectionne les circuits rapides entre 15 et 80 km, son domaine de prédiction sera des parcours de trail roulants, non cassants (peu engagés type skyrunning, soit la plupart des circuits) de 40 à 80 km, tels que Templiers, Saintélyon, Ecotrail, OCC. L’amorti inégalé de la Hoka Torrrent 2 permettra de terminer sans aucun doute les épreuves longues avec bien moins de douleurs musculaires qu’une chaussure de trail classique. En bref, une chaussure légère pour courir vite et avec de l’amorti pour courir longtemps ! »

À découvrir dans nos magasins et sur notre site !

à lire aussi...

Brooks Cascadia 15 : Une chaussure pour tous les terrains !

Brooks revient avec la Casacadia 15, la chaussure la plus polyvalente de sa gamme trail. Cette nouvelle génération est dotée d’un système de pivot unique pour offrir...

CloudFlyer version 3 : Testée par Mervin !

La Cloudflyer de On Running, vient de voir le jour dans une troisième version. Cette chaussure, idéale pour les footings longs comme courts, est adaptée pour...