A la une La coupure annuelle en course à pied

La coupure annuelle en course à pied

Quelque soit votre niveau, la coupure annuelle en course à pied est indispensable pour progresser et continuer à prendre du plaisir de saison en saison. Pourquoi et comment "couper"? Pour quels bienfaits? Julien Rancon, athlète international en course en montagne et trail, membre du team HOKA et coach vous fait part de son expérience et de ses conseils.

Même si vous n’êtes pas à bout physiquement ou mentalement, anticiper ce moment qui arrivera forcément pendant votre saison sportive c’est trouver un équilibre sain dans sa pratique. Suivez nos conseils pour effectuer votre coupure en course à pied.

La coupure en course à pied en Pratique

  • Quand ? : en fin de saison ou après un gros objectif pour une coupure annuelle, à laquelle on peut rajouter une coupure de demi-saison.
  • Comment ? : repos complet pour une coupure annuelle, repos relatif (avec activités annexes) pour une coupure à l’intérieur de la saison.
  • Combien de temps ? : de 15 jours minimum à un mois. Cela dépend en partie de votre implication dans l’activité mais globalement plus on s’entraîne, plus on a besoin de couper longtemps.
  • Pour qui ? pour tous !
    En fonction de l’âge, la coupure pourra prendre différente forme. Si un jeune de moins de 25 ans pourra sans aucun problème ne rien faire du tout, avec l’âge je conseille malgré tout de maintenir une activité physique autre une à deux fois par semaine afin de garder un minimum d’adaptations musculaires. Car malheureusement ces qualités sont plus altérables avec l’âge et le système musculo-squelettique est plus fragile.
  • Reprise ? Très progressive, avec beaucoup de condition physique de base.
    Le maître mot doit être la « progressivité » en termes de volume et d’intensité. Mais attention, cette période de reprise, même si le volume et l’intensité sont faibles est une période de ré-entrainement. Elle est donc à dissocier de votre coupure. La course reste un sport ingrat et à la reprise votre organisme se sera bien désadapté. C’est là que vous allez vous rendre compte à quel point l’entrainement a engendré de belles adaptations. Mais prenez le temps de vous reconstruire, n’allez pas trop vite, planifiez vos cycles d’entrainement et ne prévoyez pas de compétitions trop hâtivement (au moins un mois et demi après la reprise).
    C’est un gage de performance mais aussi et surtout de longévité, de bien-être dans le temps.
article coupure annuelle course a pied

Repos physique

Toute l’année vos avez « tiré » sur votre organisme avec des cycles d’entrainement orientés sur les qualités physiques que vous vouliez développer. Pour assimiler ce travail annuel, vous avez eut des périodes que l’on appelle de surcompensation ou d’affûtage mais durant celles-ci votre organisme ne s’est pas régénéré; il a juste assimilé la charge de travail. Pour cela il n’y a qu’une coupure qui va permettre à votre corps de se REPOSER.
C’est aussi le moment pour récupérer de tous les micro-traumatismes engendrés par la course à pied et se débarrasser de toutes les petites douleurs ou gènes qui traînent… Pour repartir comme neuf !

Repos psychologique

Que l’on soit sportif professionnel ou simple coureur loisir, chacun s’investit à sa manière dans sa pratique, mais chacun « s’investit », sur le plan mental, organisationnel, temporel, social, professionnel…
Cet investissement est coûteux sur mentalement. Comme sur le plan physique, pour que l’on puisse continuer à prendre du plaisir en course à pied, il faut parfois s’en détacher, se couper de sa routine, se couper des « contraintes » que l’on se met et tout simplement « lâcher-prise ».
C’est également le moment de prendre le temps de faire des choses de la vie de tous les jours que l’on néglige ou que l’on n’a pas le temps de faire dans une vie souvent bien millimétrée au quotidien. C’est aussi durant cette période que vous allez commencer à penser à la ou aux saisons futures et que votre motivation intrinsèque va monter en flèche, comme pour un cadet !

Pour finir de vous convaincre, on dit souvent que l’on revient plus fort après une blessure ou un repos forcé (et beaucoup d’entre vous l’auront vérifié), et bien pourquoi selon vous ? Tout simplement car votre corps s’est régénéré et que votre mental s’en est retrouvé reboosté !!!! Alors n’attendez pas que votre corps vous le réclame, pour votre santé, faites-le de votre propre gré !

NB : Une coupure annuelle ce n’est pas les quelques jours « off » que vous pourriez placer après une compétition, ces jours-là sont des jours de récupération, pas de régénération 😉

Julien Rancon, 20 ans de coupures annuelles derrière lui !

Athlète et coach sportif, son site : www.julien-rancon.com

#Femme #Homme

à lire aussi...

Résultats Trail des Caboués 2019

Résultas du Trail des Caboués 2019 Bravo a tous les participants et bonne récupération RESULTATS

RÉSULTATS CORRIDA DE LA ST MARTIN – Vilette d’Anthon

Bravo à tous les coureurs et bonne récupération ! Pour tous vos équipements de Courses à Pied ou Trail, rendez-vous dans votre magasin Terre de Running le plus proche de...