A la une Le test de la Saucony Peregrine 12 !

Le test de la Saucony Peregrine 12 !

Une chaussure trail agressive et légère, un drop faible de 4mm, une bonne stabilité latérale et un look plutôt sympathique… Présentation de la Saucony Peregrine 12, par Pierre du magasin TDR Lannion qui a passé au crible ce modèle trail ultra polyvalent de chez Saucony.

Déballage et premières impressions 

En ouvrant la boîte, on tombe face à une chaussure très jolie esthétiquement avec un jaune pétant qui amène un peu de couleurs à vos sorties. On sent tout de suite que le produit a un côté « race » avec un aspect agressif. Elle semble être joueuse et dynamique. Pour continuer l’analyse, on y retrouve une semelle extérieure bien crantée qui donne envie d’aller jouer dans les chemins boueux. Cette nouvelle pérégrine est totalement différente du précédent modèle. Elle a gagné en campons avec une nouvelle configuration et a perdu quelques grammes (environ 30 pour le modèle homme en taille 42,5). Le chausson est également différent avec un style un peu plus affiné. La tige est allégée et le fit plus marqué. On sent que cette Peregrine 12 met l’accent sur la performance et les courtes distances

Pour me présenter, je suis un traileur d’1m75 pour 62 kg donc plutôt léger, ayant pour distance favorite les trails de 25-30kms. Je suis localisé en Bretagne, à Lannion. Les sentiers sont variés avec beaucoup de cailloux et des forêts plus ou moins grasses.

Essayage et mise au pied

Une fois enfilée, on se sent tout de suite à l’aise. Le confort d’accueil procuré par le FormFit est tout de suite rassurant. Le pied est bien maintenu au niveau du talon et du médio-pied et on garde un peu de place à l’avant de la chaussure ce qui permettra aux personnes ayant un pied un peu fort d’être à l’aise .En-tout-cas une chose est sûr, c’est qu’on a là un produit confortable et surtout léger !

Direction le GR34 pour la première sortie

Afin de tester ces Pérégrine 12 en conditions réelles, c’est sur le GR34 pour une sortie d’allure avec un peu de technique dans les rochers humides. On sent que la chaussure est joueuse et qu’elle répond bien lorsqu’on commence à mettre un petit peu de rythme, tout en gardant du confort avec l’amorti mouelleux (pwrun). Pour ce qui est du grip, j’ai été vraiment surpris par son accroche même sur rochers humides.

Deuxième sortie en conditions humides !

Pour cette deuxième sortie, j’ai opté pour un footing d’une heure en sous-bois en testant les capacités de cette chaussure dans la boue et les parties grasses. Objectif : sauter dans les flaques et foncer dans les parties grasses en descente et en montée en espérant ne pas glisser. Test vraiment convaincant, les crampons ont une très bonne traction et assure une très bonne stabilité sur terrains humides. Ils sont bien orientés, de manières à éviter que la terre stagne entre eux.

Du long pour terminer

Pour terminer ce test, je voulais tester la stabilité de la chaussure sur des parties roulantes tout en gardant une allure footing.

Sortie plus que convaincante ! En revanche, on sent qu’au bout de plusieurs kilomètres la pose de pied est différente et que le pied perd un petit peu de sa stabilité. On garde tout de même du confort sur les parties bitumées.

CONCLUSION : Du confort et surtout du dynamisme !

Cette Pérégrine 12 est un très bon compromis entre légèreté et confort. Avec un chausson très agréable et une accroche infaillible. On retrouve tout de même un très bon amorti moelleux, qui saura satisfaire grand nombre de coureurs. Si vous êtes à la recherche de dynamisme pour vos entraînements ou compétitions, sur trail court ou moyen, vous trouverez là le produit qu’il vous faut.

  • Pour à peu près tous les usages, avec une préférence pour les terrains humides et les distances courtes/moyennes.
  • Points forts : confort, dynamique, polyvalence

Venez découvrir la Saucony Peregrine 12 dans votre magasin Terre de Running et sur votre site.

à lire aussi...