A la une L’infernal trail des Vosges : 3ème place pour Véronique (team TDR Ambérieu)

L’infernal trail des Vosges : 3ème place pour Véronique (team TDR Ambérieu)

Véronique Forget – Avant le départ – Team Tdr Ambérieu-en-Bugey

Bien plus qu’un simple trail, une institution. L’ultra-trail des Vosges, composé de 5 courses pour l’édition 2021 est un véritable challenge. Créé en 2009, ce mythique rendez-vous est un incontournable dans le paysage francophone et cette année, c’est Véronique Forget du team TDR Ambérieu-en-Bugey qui nous raconte son aventure. Entre ténacité et dépassement de soi sur le format 120 kms.

« L’IT120 c’est la digne héritière de l’IT200 et la deuxième course principale de l’événement. Le parcours est orignal, entre passage en forêt et singles sur les hauteurs, dans un cadre exceptionnel à travers le massif des Vosges.

Un ultra pas comme les autres…

Samedi 11 septembre 2021, 00h00, le départ du 120kms et 6000D+ de l’Infernal est donné ! J’ai mon plan de vol en tête : je cours sur les faux plats, je marche en montées 😀

Photographie de Delphine Houbre Rouillon – Départ de l’infernal trail des Vosges

📍 Km 8 : On passe sur mon terrain d’entraînement quand j’habitais dans les Vosges, puis au mur d’escalade que je pratiquais, de bons souvenirs remontent en tête.

📍 Km 20 : Mon assistant Ludovic Dupuis m’attends, tout est prêt, je ne perds pas de temps, je suis 2ᵉ femme. Étonnement, comparés aux autres trails de la saison, les jambes sont là sur la première partie de la course. Je reprends ma route avec la musique sur les oreilles.

📍 Km 40 : Je me surprends à reprendre la 1ère femme, pourtant je suis resté dans un rythme cool. Serait-elle en train de ralentir ? Je passe devant elle et j’arrive au ravito peu de temps après. Mon assistant n’est pas là, mais pas grave puisque les bénévoles nous proposent suffisamment de choses à manger et à boire. Je repars en voyant la 3ᵉ femme arriver ! Elle en revanche, elle a accélérée !!! 

Véronique Forget – Team Tdr Ambérieu-en-Bugey

Je sors en 1ère du ravitaillement, mais je ne le resterai pas longtemps puisque la 3ᵉ femme me double 2-3 kms plus tard. Elle est facile 👍

📍 Km 60 : Base de vie frère Joseph, la 3ᵉ femme m’a repris il y a environ 5 kms, je n’ai pas arrêté de me tromper de chemin avec un balisage très petit et mal placé… je suis en colère, je ne prends aucun plaisir ! Je ne fais que courir, je n’avais pas prévu ça comme ça … ça grimpe quand dans les Vosges ? 🤣 Je ne peux pas me perdre dans mes pensées, car il faut rester attentif au moindre croisement, à la moindre flèche d’indication…

Je me pose donc quelques dizaines de minutes au ravito pour manger une bonne assiette de pâtes. Les 2 premières femmes sont là aussi et ne tarderons pas à repartir. Je prends mon temps, je ne cherche déjà plus la 1ère ou 2ᵉ place, car le plaisir n’est pas au rdv. Ludo me précise même qu’Etienne (un ami parti avec moi), ne s’éclate pas non plus et pense à abandonner…  

Je suis trempée et je décide de me changer entièrement. J’en profite pour échanger 2-3 mots avec un ami que je n’avais pas vu depuis plusieurs années. C’est tellement agréable et cool de revoir les Vosgiens ! Mon moral est remonté ! Je reprends les sentiers avec l’envie d’y arriver ! 

📍 Km 73 : Un nouveau ravito, le temps est passé assez vite même si le plaisir n’est toujours pas là 😅 Franck Nassif, Linda Mil sont venus rejoindre Ludo. Ça me fait plaisir de les voir. J’ai également un super message de la famille Rabec (Vincent Rabec) qui me booste et mon chéri Jerome en visio (qui accompagne Fany Cat sur une distance voisine). Quelques larmes de joies et de fatigue, mais ça repart et la portion suivante ne fait que 9 kms.

Véronique Forget – Team Tdr Ambérieu-en-Bugey

📍 Km 82 : j’étais en retard sur mes horaires de passage et puis j’ai réussi à reprendre ça en main. Ainsi je suis encore dans mes clous (mais j’annonce à Ludo que la prochaine partie me fera perdre à nouveau du temps). Je prends le temps de me masser les cuisses et les mollets assez rapidement et … ça repart ! 

📍 Km 97 : Rien ne va plus ! Déjà 2kms de plus que le parcours annoncer et si je calcul bien le total sera de 134kms au lieu de 120 à la base. Le ravito et mes assistants sont présents (et ainsi qu’un ami de longue date), je suis en colèr, je pleure, je n’en peux plus ! Je n’arrive presque plus à courir (trop de course en début de parcours … ). J’ai envie d’abandonner, mais mon cœur et ma tête savent que j’irai au bout.

Alors après une grosse pause (qui me fait perdre complètement le fil de mes horaires de passage), je reprends les chemins Vosgiens. 15kms avant le prochain ravito. Je reprends du poil de la bête. Véro, tu ne vas pas te laisser abattre ! Je trottine tant que je peux, je ne perds pas de temps ! La nuit commence à tomber, je remets la frontale.

Photographie du compte Facebook @LinfernalTraildesVosges

📍 Km 117 : Dernier ravitaillement, le moral n’est vraiment pas au beau fixe, je voudrais que ça s’arrête maintenant… Mes assistants me soutiennent, plus que 17kms … Mais comment vais-je faire 17kms ? Mon corps et mes jambes me lâchent au fil des heures … ma cage thoracique me fait mal à chaque respiration… J’échange quelques mots avec Stéphane (organisateur président) et je me remets en route. Ma tête ne veut pas abandonner, je veux aller au bout !

Et enfin les 10 derniers kms, interminables … les gens autour de moi en ont marres aussi 😅 Et puis une voix dans la nuit … mon chéri ! Quelle joie ! Ça veut dire que c’est presque fini … et puis le pont … Etienne qui est là pour mon arrivée, mes amis et … mes neveux et ma sœur qui sont venus en pleine nuit pour quelques minutes passées avec moi 😍 

Un passage sous l’arche avec mes deux neveux … je suis fière et soulagée 😮‍💨 Fière de ne pas avoir lâchée, d’avoir dépassée mes limites. Jusqu’à présent je n’ai jamais vraiment utilisé mon mental pour finir un ultra, mais là !!!! Et en plus la troisième marche du podium est pour moi 🥳

Véronique Forget – Podium 2021 – Team Tdr Ambérieu-en-Bugey

❤️‍🔥Chaque ultra est différent, de part le profil, la technicité du terrain, la météo, la condition physique … Vu les montagnes que j’ai affrontées ces derniers mois, jamais je n’aurais pensé repousser mes limites sur celui-ci …

Je ne pourrai pas mettre de mots sur cette expérience. Les sensations uniques resteront dans ma tête et dans mon cœur, et je suis plus qu’heureuse d’être passée par là (même si ça ne se voyait pas du tout durant la course 😂).

Véronique Forget – Team Tdr Ambérieu-en-Bugey

Merci à Lulu pour les quelques conseils d’avant courses, à mes assistants d’avoir eu les bons mots aux bons moments, à mon chéri de m’avoir soutenu plus que jamais ❤️ !  Et bien évidemment aux bénévoles tous super gentils et aux amis Vosgiens ! »

à lire aussi...

Brooks Cascadia 16 : Le test par Axelle !

Présentation de la chaussure Brooks Cascadia 16,...