A la une Nutrition sportive : quels effets sur la performance ?

Nutrition sportive : quels effets sur la performance ?

Jean Joyeux, notre expert en nutrition sportive vous fait part dans cette rubrique de ses conseils et réflexions pour optimiser votre nutrition.

On admet désormais partout (même si les scientifiques étudient encore la question) que l’activité physique et une alimentation « équilibrée » sont deux importants facteurs de bonne santé. Mais la nutrition peut-elle vraiment améliorer la performance ?

Si ce n’est pas le cas, quels peuvent être les réels bénéfices de la nutrition pour le sportif ?

La question est vaste, elle suggère des réflexions confinant parfois plus à la philosophie qu’à la pratique sportive, mais on a besoin de réponses simples et précises. C’est ce à quoi nous nous attacherons dans cette rubrique.

La nutrition a pour principal rôle de permettre à nos organes de fonctionner, afin de nous maintenir en vie, si possible en bonne santé. Les activités sportives n’ajoutent que quelques complications à ce but ultime.

Les nutriments ont été étudiés de multiples manières, et leurs effets directs sur la performance ont toujours été très relativisés. Il n’en sont pas pour autant inutiles, mais leur effet « boost » est un rêve bien souvent éloigné de la réalité. Il faut donc faire la part des choses entre le marketing, parfois un peu racoleur, et les effets réels des produits du marché.

Pour remettre les choses à leur place :

  • Le rôle des vitamines est de permettre aux « rouages » cellulaires de fonctionner. Cela vaut pour une cellule musculaire comme pour un neurone ou un globule blanc. Une cellule carencée en vitamines ne fonctionne pas correctement, les carences affectent donc la performance.
  • Le rôle des minéraux et des oligoéléments est complémentaire de celui des vitamines. Ils interviennent dans la transmission des messages nerveux, dans la résistance au stress, dans la contraction-relaxation musculaire, dans la production d’énergie… Partout ! Leur carence diminue donc également la performance.
  • Les oméga 3, quant à eux, sont des régulateurs de la réponse inflammatoires. Ils constituent une clef de voûte de la nutrition sportive, et doivent être apportés par l’alimentation de manière quotidienne.
  • Les antioxydants ont aussi leur rôle à jouer, et l’alimentation doit en garantir les apports quotidiens par les fruits et légumes.
  • Les glucides – nous en reparlerons encore – sont une source d’énergie rapidement utilisable, mais ils ne sont pas les seuls à entrer dans ce cadre. Leur assimilation en plein effort est limitée à bien des niveaux, donc ils ne sont pas une panacée universelle, mais restent indispensables, en petites quantités et en apports réguliers.
  • Les acides aminés et les protéines permettent de produire de l’énergie, de reconstruire et de protéger les tissus, de produire des neurotransmetteurs, des hormones, de réguler l’inflammation…

En somme, il s’agit de faire en sorte que la machine fonctionne bien. De fait, un organisme non carencé, en bonne santé, pourra mieux répondre à un entraînement difficile, qu’un corps fatigué, en manque de micronutriments essentiels, incapable de résoudre les inflammations générées par l’entraînement.

Il faut donc prendre soin de son alimentation bien en amont de chaque compétition, de manière quotidienne. La nutrition en course, quant à elle, est très personnelle, et doit se définir progressivement… Avec l’aide d’un spécialiste !

A bientôt, et bonne digestion… de votre prochaine séance !

 

Jean Joyeux
Coach et formateur en nutrition
Spécialiste en micronutrition du sport

Découvrez son portrait ici

#Femme #Homme

à lire aussi...

#Femme #Homme

Stance, les chaussettes stylées et techniques

La marque de chaussettes californienne STANCE a été lancée par des surfeurs qui voulaient avoir des chaussettes stylées quand ils portaient leurs sneakers. Maîtrisant la...

#Femme #Homme #Route

Polyvalence et confort avec la Ghost 11 – Brooks

Notre collègue de Terre de Running Limonest a testé le nouveau modèle de la marque Brooks, la Ghost 11. Une chaussure que depuis elle ne quitte plus…! Voila longtemps...